Gallerie

L’astiquage des armes 1

Les soldats sont des élèves de Saint-Cyr qui sont reconnaissables grâce au Képi sur le lit. Ils astiquent leurs fusils, mais également les poches à cartouches, les cartouchières, les havresacs, les étuis d’outils, les bretelles de fusil, les ceinturons et les porte-épées. Les cuirs sont traités à l’encaustique.